> Appel « Covid-Entraide » national

Extraits

voir article complet ici

Le Covid-19 est, selon nos gouvernants, la « pire crise sanitaire depuis un siècle ». Un choc intime qui nous fait trembler pour nos proches et toutes les personnes particulièrement fragiles. Une secousse géopolitique qui fait s’effondrer la mondialisation néolibérale comme un château de cartes. 2019 avait été une année d’incendies ravageurs en Australie, Amazonie et ailleurs, et d’immenses soulèvements populaires. 2020 a d’ores et déjà les traits d’une paralysie totale, une crise systémique majeure…

Cette épidémie ravageuse n’est pas une simple réalité biologique. Elle est amplifiée par les politiques néolibérales, la destruction méthodique de l’hôpital et de l’ensemble des services publics. Si ce virus tue autant, c’est aussi parce qu’il n’y a plus assez de soignant.e.s et de lits, pas assez de respirateurs ou parce que l’hôpital tend à devenir une entreprise à flux tendu…

Ensemble, nous allons construire l’entraide à la base. Pour aider les plus fragiles qui ne peuvent pas sortir à obtenir de la nourriture ; pour garder les enfants de celles et ceux qui doivent continuer de travailler ; pour partager des informations vérifiées sur la situation ; pour se donner des nouvelles et se réconforter dans cette situation déchirante ; pour soutenir les plus précaires dans leurs luttes pour vivre ; pour faire face à une crise économique, bancaire et financière qui s’annonce dévastatrice…

Il n’y aura pas de « sortie de crise » sans un bouleversement majeur de l’organisation sociale et économique actuelle. Il y aura un avant et un après. Nous sommes pour l’instant confiné-e-s, mais nous nous organisons. À nous de faire en sorte que l’onde de choc mondiale du Covid-19 soit la « crise » de trop et marque un coup d’arrêt au régime actuel d’exploitation et de destruction des conditions d’existence sur Terre.

Et nous reprendrons les rues, les jardins, les outils de travail, les moyens de communication et les assemblées, ensemble…