Notre Manifeste

Nous faisons un pas inespéré vers une inversion de cap, pouvant mener à l’arrêt de la déraison qui nous détruit.

Surtout, ne revenons pas en arrière !

Tout en acceptant les mesures de confinement qui nous séparent et nous rassemblent, par delà les continents, nous proposons d’exprimer collectivement cet immense cri qui monte en nous.

Non, l’humanité n’est pas vouée à s’éteindre au nom d’une course folle au profit de quelques uns, avec la participation, la soumission, l’exploitation ou l’oppression des autres.

Si nous ne l’arrêtons pas, cette logique folle nous propulse vers un chaos tragique, sur une planète dévastée où nous aurons tué la solidarité et la vie qui nous était offerte.

Mais nous savons vers où nous voulons aller !

  • Prendre soins des autres, de toutes et de tous, sans exclusion, prendre soin de notre humanité, dans toute sa multitude comme dans l’intime de chacune de nos vies,
  • Prendre soin de la Terre, prendre soin de la vie qui nous donne vie, cultiver et nourrir le sol pour qu’il nous nourrisse bien plus encore, faire exploser le vivant pour qu’il reprenne ses droits sur notre planète en souffrance
  • Partager, mutualiser, gérer ensemble les biens qui nous sont communs, s’organiser pour garantir une place, et la satisfaction des besoins essentiels, à chacun.e. Mettre fin au profit des un.e.s aux dépens des autres. Mettre hors la loi toutes les activités humaines qui détruisent, saccagent et exploitent ce qui nous est le plus indispensable : la vie, la terre, les semences, la solidarité, l’entraide, la bienveillance, la relation harmonieuse entre les humains et avec le monde vivant.

Ce sont nos orientations fondatrices du monde dont nous avons si intensément besoin. Que notre humanité ne s’arrête pas là où la toute puissance du monde d’hier nous a menés !

Il est temps d’entrer en mutation vers
cet autre monde que nous devons construire.